menu

LE RÊVE DES DEUX MONDES


Court Expérimental



Sonate I


Argentique | Analog


2018

  • Analog /

  • LE RÊVE DES DEUX MONDES

/ Info / Home

LE RÊVE DES DEUX MONDES
2018



SONATE I

Le Rêve des Deux Mondes est un court expérimental réunissant musique contemporaine et photographie. Les prises de vues argentiques qui se sont étendues sur deux années ont été assemblées lors d’une écriture automatique cinématographique. La Sonate de Paul Szikora, quant à elle, ne peut être rejouée à l’identique. C’est le principe même de la forme sonate qui offre une liberté dans ses variations et adaptations. Résistant à plusieurs visionnages, le court suit le même principe en laissant au spectateur sa libre interprétation. Entre psychologie et fantastique, il en résulte un film alambiqué dans lequel la Dualité est omniprésente ; la succession des images noir et blanc est rythmée par les notes graves et aigües de la Sonate ; l’isolement obscur s’oppose à la clarté d’un voyage onirique ; la confrontation du personnage par le miroir : il n’est plus face à lui-même, il est en contact avec sa part d’ombre. « Mettre l’homme en face de son ombre cela veut dire aussi lui montrer sa lumière. Il sait que l’ombre et la lumière font le monde… S’il voit en même temps son ombre et sa lumière, il se voit des deux côtés et ainsi il accède à son milieu » - Carl G. Jung. Dès lors, le voyageur immobile accède à une liberté éphémère, voguant entre divers tableaux qui le mèneront à sa rencontre destructrice : Tout va recommencer sans nous. La forme cyclique - rappelant le style d’écriture de la sonate - retient prisonnier le personnage dans le Rêve des Deux Mondes.

INSTAGRAM